Métreur

Métreur

 
 
Son travail consiste à se rendre sur le lieu même de la construction pour y effectuer divers calculs, mesures et relevés dans le but d’estimer le prix de revient d'un ouvrage, que ce soit pour la réfection d'édifices anciens ou pour la construction de nouveaux bâtiments. En un mot il évalue le coût d’une construction ou de sa rénovation.

 

Description des tâches / conditions de travail

Le métreur estime et établit les devis et les factures. Il rédige le cahier des charges, assure la préparation et le suivi du chantier ainsi que la gestion du budget alloué. Il peut établir le planning pour la réalisation du chantier. Il peut aussi assurer le suivi du chantier, pallier une panne de matériel, une commande qui n'arrive pas, réorganiser le travail en fonction des intempéries et des contretemps. Il gère le budget imparti pour une meilleure maîtrise du coût.
Dans certaines PME, il peut avoir des responsabilités plus importantes comme la constitution d’une clientèle et la réponse à des appels d'offres.

Autonomie, mobilité et disponibilité sont les qualités principales de ce poste. Le sens du relationnel est nécessaire dans la mesure où il est en contact avec les clients ainsi qu'avec les ouvriers du chantier. Il doit avoir de solides connaissances techniques en ce qui concerne la construction et l'aménagement des bâtiments.
La maîtrise des outils informatiques est, bien sûr, indispensable à l’exercice de ce métier.

Dans le secteur privé, le métreur peut exercer son activité dans des cabinets d'architecture ou dans des bureaux techniques sous- traitants. Dans le secteur public, les métreurs travaillent dans des ministères, des préfectures ou des collectivités locales.

 

Salaires / revenus

Le salaire d'un débutant qualifié varie selon les régions et les qualifications entre 4000 dh et 1 8000 dhbrut par mois.

Evolution professionnelle

Le métreur peut évoluer dans sa branche professionnelle : aide métreur (niveau BEP), métreur, métreur-vérificateur, chef métreur. Par ailleurs, le métreur peut accéder à la fonction de chef de travaux. Il fait alors la relation entre le siège et le chantier où il supervise l'exécution des travaux pour s'assurer que l'enveloppe budgétaire n'est pas dépassée.

 

Etudes / formations

Le métier est accessible avec :
- un BEP technique du géomètre et de la topographie,
- un BEP construction et topographie (pour aide métreur) qui se prépare à l'issue d'une classe de 3e,
- un bac pro bâtiment études de prix, organisation et gestion de travaux. L'accès en 1re année est ouvert aux titulaires de divers BEP dont le BEP construction et topographie. La formation dure 2 ans,
- un BT études et économie de la construction qui se prépare dans un lycée technique en 2 ans après la classe de seconde,
- un BTS études et économie de la construction qui se prépare en 2 ans dans un lycée technique. Il est accessible après le bac STI spécialité génie civil et spécialité génie énergétique,
- un DUT génie civil option bâtiment, travaux publics et aménagement.

4 votes. Moyenne 1.75 sur 5.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×